Le choix d’une pompe à graisse n’est pas forcément très simple si vous ne connaissez pas cet outil. Il peut être utilisé pour l’entretien des voitures, mais également des appareils agricoles, d’une moto… Vous souhaitez donc répondre à une question assez simple : pneumatique ou électrique, quelle pompe à graisse choisir ? Quelques pistes de réflexion sont donc partagées afin de vous aider à acheter le produit dont le rapport qualité/prix sera le meilleur.

Pourquoi utiliser une pompe à graisse ?


Que ce soit pour les quads, les remorques, un tracteur ou d’autres véhicules, vous devez forcément utiliser une pompe, elle vous permet d’intervenir au niveau du châssis pour graisser les articulations, les rotules, les cardans pour l’arbre à transmission ainsi que les roulements. Ces derniers peuvent être moins complexes que ceux identifiés avec les engins agricoles. En effet, si vous avez des rollers, vous devez forcément vérifier la qualité des roues et un peu de graisse permet parfois d’avancer un peu plus rapidement.

La pompe à graisse permet d’éviter une usure prématurée de certains appareils et vous avez donc plusieurs produits, dont la version manuelle qui n’est pas forcément très simple à utiliser. En effet, pour vider une cartouche de 400 grammes, vous devez obligatoirement appuyer avec force sur la gâchette et en fonction de vos ateliers, elle n’est pas forcément très pratique. Dans certains cas de figure, nous vous conseillons d’adopter de la graisse en vrac que vous pouvez répandre avec une spatule, ce sera beaucoup plus simple.

Un pistolet électrique

Comme c’est le cas pour de nombreux appareils, la version électrique peut s’avérer très pratique et même astucieuse. Vous devez donc utiliser une batterie de préférence 18 volts, vous ne serez donc pas surpris par le manque de force.

  • Vous pouvez utiliser l’appareil avec une seule main, il suffit d’appuyer sur la gâchette pour que la graisse soit délivrée.
  • Il est préférable de jauger la pression, car elle peut être beaucoup trop forte.
  • Le principal inconvénient concerne le poids, ces engins sont assez lourds et l’utilisation n’est pas pratique dans certaines situations.
  • Toutefois, il est beaucoup plus facile d’avoir de la graisse par rapport à un pistolet manuel.
  • Vous êtes également autonome puisque la batterie vous permet d’être libre dans vos mouvements.

Dans la plupart des cas, ces appareils sont livrés avec deux batteries, cela vous permet de jongler avec les deux exemplaires et vous la changez dès qu’elle est vide. Vous ne serez alors pas confronté à une panne.

Le pistolet pneumatique

Si nous devions prendre en compte un inconvénient, ce serait l’utilisation d’un compresseur. Ce dernier est indispensable et il est souvent très onéreux, mais sans cet appareil, il sera impossible d’adopter un pistolet pneumatique, il permet d’avoir un certain débit. Toutefois, si vous possédez un compresseur, vous constaterez que la pression est beaucoup plus forte. Vous obtenez donc une quantité de graisse plus importante et cela est primordial pour certains ateliers de bricolage avec des outils agricoles par exemple.

Si vous deviez faire un choix, il serait sans doute difficile. Vous devez forcément prendre en compte vos besoins, vos habitudes et votre budget. Pour une utilisation occasionnelle, le modèle manuel sera amplement suffisant, mais pour un usage professionnel, nous vous recommandons d’adopter un pistolet à pneumatique. Lors de votre recherche, quelques critères seront à utiliser, cela vous permettra de trouver rapidement le pistolet adapté à vos attentes.

  • La maniabilité.
  • La quantité.
  • L’accessibilité.
  • La pression.

Avec ces indications, vous aurez l’occasion d’acheter un pistolet à graisse compétent et soyez également vigilant au flexible qui peut être plus ou moins long en fonction des références. Nous vous conseillons les produits avec un flexible en caoutchouc, car ils sont beaucoup plus maniables.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *